vignette: Pourquoi avoir un mentor?
Mindset

Pourquoi avoir un mentor?

Le temps passant, je me rends compte à quel point la qualité de notre vie dépend de la qualité des questions que l’on se pose.

Combien de fois un enfant s’entend-il demander:

  • Quel mĂ©tier veux-tu faire plus tard?
  • Qu’aimerais-tu avoir dans la vie?

Je ne dis pas que ces questions ne devraient jamais ĂŞtre posĂ©es mais que rester cristallisĂ© sur elles est pour le moins stressant. Et souvent, contre productif et que le fait de possĂ©der  ne rime pas obligatoirement avec ĂŞtre heureux.

On oublie que la première des questions devrait être:

  • Qui veux-tu ĂŞtre?

et son corollaire:

  • Comment peux-tu devenir cette personne capable d’attirer Ă  elle les rĂ©sultats qu’elle souhaite?

C’est à cet instant que la notion de mentor idéal prend tout son sens.

Nous verrons dans la suite de cet article l’importance de choisir de manière pertinente son ou ses mentors. Cela permet de modeler et d’accélérer sa vie.

Alors, quelles qualités doit avoir un mentor idéal?

Il m’aide à me connaître moi même

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi certaines personnes vous touchent plus que d’autres? Pas forcément d’ailleurs parce qu’elles auraient accompli des actions hors du commun. Ce peut-être simplement un parent, un collègue ou une connaissance.

La raison est qu’elles possèdent en elles une qualité qui sommeille en vous à l’état de germe et qu’elles ont réussi à faire éclore.

Elles apparaissent alors comme un miroir de ce que l’on pourrait être ou faire.

Ce que l’on y apprend sur soi (ce feed back) nous permet de renforcer le socle sur lequel on se construit. Et plus on sait qui on est et d’où on vient et plus on peut avancer avec confiance vers ce que l’on désire.

Il m’aide au quotidien.

Dire que le monde s’est complexifié est un doux euphémisme.

Or tous les jours, nous sommes confrontés à une multitude de choix possibles. Afin de ne pas nous épuiser inutilement nous avons, consciemment ou non, développé des habitudes plus ou moins heureuses.

Raison pour laquelle, si nous ne changeons rien, la journée d’aujourd’hui ressemblera à 99% à celle d’hier qui elle même ressemble à 99% à celle d’avant hier. Inévitablement, la probabilité que rien de significatif ne se passe d’ici 10 ans sera grande.

Afin de disrupter cet état de fait, s’inspirer d’un mentor est salutaire.

  • Que ferait-il dans ce cas prĂ©sent?
  • Quelle serait sa rĂ©ponse?
  • Comment la formulerait-il? (Sur quel ton?…)

A l’image d’un enfant qui en revêtant le costume de son super-héros favori adopte instantanément les qualités de ce dernier, le but est ici de ressentir dans ses tripes l’essence de ce qu’on admire chez son mentor.

Il m’ouvre le champ des possibles

L’un des biais cognitifs les plus importants de l’être humain est sa propension à croire impossible ce qui n’a jamais été réalisé jusqu’alors.

Ici réside la principale qualité d’un mentor à mon sens. Celle d’ouvrir le champ des possibles.

Si elle ou il a réussi à le faire malgré toutes les contraintes physiques, psychiques ou sociétales alors pour moi aussi c’est possible.

Dans la discipline reine d’athlétisme qu’est le 100 mètres, la barrière psychologique des 10 secondes à mis un temps incroyablement long avant de tomber (cette épreuve existant pourtant depuis l’antiquité) grâce à Jim Hines en 1968. Et depuis, sans dire que c’est d’un commun, on ne compte plus le nombre d’athlètes à l’avoir franchi.

Il passe beaucoup de temps auprès de moi

  • Passez le plus de temps possible avec votre ou vos mentors.
  • Apprenez Ă  les connaĂ®tre.
  • Lisez leurs ouvrages, leurs biographies.
  • Ecoutez leurs enseignements.
  • Questionnez les si c’est possible.

Plus vous les côtoierez et plus ils imprègneront votre vie.

Jim Rohn (auteur, entrepreneur et coach à succès en développement personnel) a vulgarisé le concept selon lequel nous serions la moyenne des 5 personnes que l’on fréquente le plus souvent.

Même si tout le monde s’accorde à reconnaître l’importance de bien s’entourer, peu de personnes mesurent véritablement leurs réelles influences sur leur propre trajectoire de vie. Au delà de nos choix, c’est bien notre personnalité qui est sous influence.

Alors, ne subissez pas passivement et choisissez en conscience qui a le droit de s’assoir à vos côtés. Et aussi imaginaire que puisse être votre mentor (rien n’empêchant ce dernier d’être décédé) recherchez sa présence en tous lieux.

En conclusion, je dirai que je n’ai pas un mentor idéal mais une construction mentale qui regroupe le meilleur (ou du moins ce qui a de l’importance pour moi) d’un nombre significatif de personnalités.

N’oubliant jamais que ces personnes, bien entendu, possèdent de nombreux défauts que je n’occulte nullement.

Mais qu’elles me font le cadeau, en existant ou en ayant existé, de me tenir compagnie et de me guider chaque jour comme un compagnon de route bienveillant.

Et vous, quels sont vos mentors?

Si vous avez aimé cet article, sentez vous libre de le partager sur les réseaux sociaux.

Vous pourriez aimer cet article sur l’Ă©nergie ou le pilier de la gestion du temps.

Par Magali Cochez

2 Comments

  • Nicolas

    Merci pour cet article si vrai ! Parfois on a besoin de croire en une autre personne et de s’en inspirer pour se rendre compte de notre propre potentiel ! Personnellement j’ai plusieurs mentor et ils changent tous les 2-3 ans… Mais ça m’aide, Ă©normĂ©ment !

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir mon petit guide pratique de lecture rapide en complément

%d blogueurs aiment cette page :